Faites le look difficile facile!
Le look facile spectaculaire! et
Ne jamais tenter l’impossible!

 

Bud Granley

Le vol a été une partie de la vie de Bud depuis qu’il avait 9 ans. Bud est entré au service de l’Aviation royale du Canada en 1956 après avoir gagné ses ailes avec une bourse Royal Canadian Air Cadet. Il a reçu des rouleaux d’honneur à des écoles de pilotage de base et avancées dans le vol du T-6 et du T-33. Il a servi pendant 3 ans le vol du Sabre F-86 à Baden-Baden, en Allemagne. Il a été membre de l’équipe canadienne d’artillerie qui a remporté le trophée de l’OTAN pour la troisième année consécutive. Bud a ensuite donné des instructions sur le T-6 Harvard à Red Deer Alberta. Il a été choisi pour être le pilote de démonstration solo de base sur la Harvard, commençant ainsi sa carrière comme pilote aérien. Un civil qui avait acheté un excédent P-40 de la Première Guerre mondiale pour $ 150 a demandé à Bud de voler son avion aux spectacles aériens locaux. Il s’agissait de l’introduction de Bud aux avions de type WW2. Bud est devenu un instructeur A-1, et a servi dans le vol de normes et comme pilote de contrôle d’instrument de base. Bud vit à Bellevue Washington. Il a volé pour United Airlines jusqu’à sa retraite en 1997. Il a six enfants .; Trois d’entre eux ont servi dans les Forces armées canadiennes. Deux ont volé avec l’équipe de voltige Snowbird, et sont maintenant pilotes de ligne. Ross vole avec United, Chris avec Air Canada. Deb débarque le 737 pour Alaska Airlines. Bob a choisi la Marine, et est maintenant un capitaine avec BC Ferries, mais transborde également le T-6 ou Yak-55 aux airshows. En 2005, il a remporté le prix Bud the Art Scholl Showmanship Award et le Bill Barber Showmanship Award en 2008.


Ross Granley

Ross Granley vient d’une grande famille de pilotes qui incluent les grands-parents, les oncles, les parents, les cousins, les frères et la sœur Deb, et la femme Shari. Il est né à Red Deer, Alberta Canada en 1963, une base de l’Aviation royale canadienne, où son père donnait des instructions sur la Harvard / T-6. Le troisième de six enfants, Ross a montré un amour précoce du vol et un désir fort de lui faire l’ambition de sa vie. Ross a rejoint l’Aviation canadienne en 1985. Il a reçu ses ailes en 1987, puis a été instruit dans l’avion Canadair CT-114 Tutor à Moose Jaw, en Saskatchewan. Cet avion est encore utilisé par les Snowbirds. Il a obtenu sa note d’instructeur A2, puis a été sélectionné pour devenir le numéro 2 de l’équipe 1990 et 1991 de Snowbird. Après sa tournée de service avec les Snowbirds, il a déménagé sur des combattants à Cold Lake, en Alberta. Il a participé à une formation de base et avancée en CF-5 et CF-18. Il a remporté les honneurs dans les deux parcours puis a piloté le CF-18 avec le 416e Escadron tactique de chasse pendant trois ans. En 1996, Ross a été choisi comme membre de l’équipe pour la participation du Canada à la compétition de combat aérien William Tell. Cela comprenait des équipes de toutes les commandes de l’US Air Force. Le Canada a balayé la concurrence dans presque toutes les catégories y compris l’équipe supérieure. En 1997, avec 3 100 heures de vol militaire, Ross, son épouse Shari et son fils Gregory, ont changé de vie en tant que civils. Ils ont déménagé à Everett, Washington où Ross vit alors qu’il travaillait comme pilote avec United Air Lines, basé à SFO. Ross a acheté un Yak-18T à Moscou qu’il vole dans une formation acrobatique routine. Le Yak-55, volé par son papa Bud, et le Yak-18T font un acte improbable et incroyablement divertissant.